Organisation des évaluations de SES en 1ère

Évaluer, c'est mesurer la valeur de ce que vous avez appris, et c'est pour cela qu'on utilise le plus souvent des notes (mais pas toujours)... qui font des moyennes. 

On peut ainsi mesurer : 

  • la quantité de connaissances mémorisées (étape nécessaire pour aller vers des capacités plus complexes)
  • la capacité à utiliser ces connaissances par soi-même dans des nouvelles situations
  • la capacité à réécrire ou redire par soi-même ces connaissances : expression écrite et orale correcte, et structurée en paragraphes argumentés ("AEI")
  • la capacité à lire et comprendre des données statistiques
  • la capacité à mettre des faits (des informations) en relation avec des connaissances qui permettent de les interpréter, voire les expliquer.
  • ...

 

Du coup, comment va se passer l'évaluation cette année ? 

Hé bien, nous allons y aller par étapes.

Idée générale : on renforce ses connaissances et savoir faire avec plein de petites évaluations tout au long de l'année, pour consolider des compétences de plus en plus exigeantes et être capables de réaliser l'épreuve finale en fin de première

Surtout, on multiplie les micro-évaluations, pour se donner la possibilité de se tromper sans plomber la moyenne. 

 

1) évaluations minutes, une fois par semaine : test des connaissances et de la régularité du travail de mémorisation

Principe : on fractionne les choses difficiles à apprendre (ce qui a été vu dans la semaine) et on teste ses connaissances avec un quiz de 15 minutes maximum. TOUS LES LUNDIS

Les + 

  • on a droit à l'erreur et on peut la rattraper.
  • Le travail régulier est valorisé.
  • Cela permet aussi de prendre des risques mesurés dans les exercices plus difficiles, sans que cela "plombe" définitivement la moyenne du trimestre...
  • Et surtout on apprend peu à peu à s'auto-évaluer, à réfléchir à ce que l'on doit apprendre (vous contribuerez d'ailleurs régulièrement à préparer vos propres évaluations !)

2) évaluations de savoir faire

Principe : on va du plus simple (lecture de statistique ou construction d'un AEI) au plus complexe (étude d'un document statistique, construction d'un représentation graphique, plan d'un raisonnement argumenté, écrit ou oral)

Les +

  • associer l'évaluation à l'entraînement (qui seul permet de progresser)
  • décomposer les difficultés, pour mieux comprendre ce qui est attendu de vous

3) Une note globale par trimestre (notation finlandaise : note comprise entre 4 et 10/10) appréciant la qualité de votre implication dans le travail de la classe (ce qui compte, c'est d'essayer et progresser, pas d'être le ou la meilleur/e d'entrée de jeu....) : 

  • travail personnel réalisé
  • implication orale constructive / capacité à se concentrer / capacité à écouter et respecter les autres
  • capacité à coopérer dans le travail d'équipe
  • capacité à développer sa culture personnelle (informations, ouverture par toutes les sources d'informations possibles)

4) Une note pour un travail autonome donnant lieu à une soutenance orale

  • capacité à organiser un travail de façon autonome sur un moyen-long terme
  • capacité à finir une tâche en respectant l'échéance imposée
  • capacité à rendre compte oralement de sa tâche, sans lire des notes écrites

 

5) Une ou deux évaluations finales complexes, rassemblant l'ensemble des compétences travaillées ci-dessus, sur les modèles de l'épreuve finale de 1ère et de terminale. (durée : 1 à 2 heures)

 


À quoi ressemble l'épreuve finale de SES pour les élèves qui arrêtent la spécialité SES en fin de 1ère ?

Télécharger
Grille d’évaluation pour l’épreuve de sp
Document Adobe Acrobat 223.8 KB

QUOI

Un seul sujet (pas de choix)

QUAND

3ème trimestre de la classe de 1ère

DURÉE

2 heures

OBJECTIFS

L’épreuve porte sur les notions et contenus, capacités et compétences figurant dans l’ensemble du programme de l’enseignement de spécialité « Sciences économiques et sociales » de la classe de première défini par l’arrêté du 17 janvier (BOEN n°1 du 22/01/2019)

STRUCTURE

L’épreuve est constituée de deux parties portant sur deux champs différents du programme (science économique, sociologie et science politique, regards croisés)

 

PARTIE 1 (10 POINTS) (3 questions)

  • Question 1 : mobiliser des connaissances (sur 4 points)
    • objectif : vérifier les connaissances en lien avec le document ou l'exercice
    • Les connaissances évaluées sont celles qui figurent sur le programme officiel (définitions attendues notamment)
    • Nécessité d'exprimer les connaissances de façon structurée et correcte (expression écrite)
  • Questions 2 et 3 : mener une démarche méthodologique de collecte et d'exploitation des données quantitatives, avec éventuelle résolution graphique (sur 6 points, répartis différemment selon les cas)
    • On répond aux questions en mobilisant les connaissances et les savoir faire statistiques nécessaires. 
    • doc Stat. 120 données max. 
    • On calcule / lit/ compare / interprète des données stat ou des représentations graphiques (attention pas de calculatrice)

calculer, lire et interpréter

proportion, 

taux de variation, 

taux de variation cumulé, 

coefficient multiplicateur

indice simple, 

moyenne arithmétique, simple et pondérée

lire et interpréter sans calcul

indice synthétique

médiane

valeur nominale, valeur réelle

tableau à double entrée

représentation graph : diagramme de répartition et représentation de séries chronologiques

représentation graph de fonctions simples (offre, demande, coût) et interprétation de leur pente et de leur déplacement

comparer les données 

écarts en points, 

proportion, 

taux de variation, 

taux de variation cumulé, 

coefficient multiplicateur

indice simple, 

moyenne arithmétique, simple et pondérée

résolution graphique

légende 

axe des abscisses, ordonnées

 

PARTIE 2 (10 POINTS) : raisonnement appuyé sur un dossier argumentaire

À l'aide

  • des connaissances sur un chapitre du programme de première
  • et d'un dossier documentaire de 2 documents de nature différente (texte de 2000 signes max., document statistique de 65 données max.)
    • sans paraphrase
    • en présentant la source

Il faut

  • traiter un sujet sous la forme d'un raisonnement argumenté de l'ordre d'une page. 
    • le raisonnement devra être structuré en paragraphes argumentés (AEI) séparés par des interlignes
    • paragraphe introductif
    • conclusion brève