Chap. 2. Comment s'organise la vie politique ? 

EMC : Liberté(s)

Objectifs d’apprentissage

 

Connaitre les principales spécificités du pouvoir politique.

● Connaitre les principales institutions politiques (rôle et composition) de la cinquième République et le principe de la séparation des pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire).

● Comprendre comment les modes de scrutin (proportionnel, majoritaire) déterminent la représentation politique et structurent la vie politique.

● Comprendre que la vie politique repose sur la contribution de différents acteurs (partis politiques, société civile organisée, médias).

 

 

→ Objectifs de savoir-faire

 

● Savoir calculer, lire et interpréter des proportions et des pourcentages de répartition.

● Savoir calculer, lire et interpréter des taux de variation et un coefficient multiplicateur.

● Savoir rédiger un court paragraphe argumenté.

● Savoir mener des recherches documentaires et structurer les apprentissages réalisés afin de se les approprier et de les mémoriser.

 

 

Problématiques 

 

Qu’est-ce que le pouvoir politique ?

— Quelles sont les spécificités du pouvoir politique ?

— Qu’est-ce que la démocratie ?

— Comment s’organise la séparation des pouvoirs dans une démocratie ?

— Quelles sont les principales institutions politiques ?

— Comment les pouvoirs sont-ils répartis entre les institutions ?

— Quels sont les principales élections et leur mode de scrutin ?

— Comment les modes de scrutin structurent-ils la vie politique ?

— Quels sont les acteurs de la vie politique ?

— Quel est le rôle des partis politiques ?

— Comment les acteurs de la société civile peuvent-ils agir sur les choix politiques ?

— Quel rôle pour les médias dans la vie politique ?

 

 

Plan

I — Qu’est-ce que le pouvoir politique ?

II — Comment s’organise le pouvoir politique sous la Vème République ?

III — Quelle est l’influence des modes de scrutin sur la vie politique ? IV — Quels sont les différents acteurs qui contribuent à la vie politique ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Notions

Pouvoir politique : celui qui détient un pouvoir peut modifier le comportement des acteurs afin de le rendre conforme à ses attentes. La spécificité du pouvoir politique est de s'exercer sur l'ensemble de la population (pouvoir global), d'être contraignant et d'être supérieur aux autres pouvoirs.

Dans nos sociétés démocratiques, le pouvoir politique est institutionnalisé, c'est à dire qu'on le distingue des personnes qui l'incarnent.

On distingue plusieurs formes de pouvoir politique :

  • Pouvoir législatif : a la charge de faire les lois, c'est à dire des règles de droit impératives.
  • Pouvoir exécutif : a la charge d'exécuter les lois, de les mettre en application.
  • Pouvoir judiciaire : veille au respect des lois, il peut punir les contrevenants.

Principe de séparation des pouvoirs : dans une démocratie le pouvoir politique ne doit pas être entre les mains d'une seule autorité. Les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ne doivent donc pas être détenus par les mêmes personnes ou organisations.

Institutions politiques : organisations détenant une partie du pouvoir politique (le chef de l'Etat et /ou du gouvernement et le gouvernement ont le pouvoir exécutif, le parlement le pouvoir législatif...). Il existe aussi des institutions locales (Régions, conseils départementaux...)

Modes de scrutin : règles définissant les modalités de l'élection d'un représentant, comment les voix des électeurs sont transformées en siège d'élus.

Il existe deux grands types de scrutin :

  • le scrutin proportionnel, permettant aux différents partis candidats d'obtenir un nombre d'élus proportionnels à la part des votes obtenus (en France on utilise ce scrutin par exemple aux élections européennes, régionales...)
  • et le scrutin majoritaire : l'élu est celui obtenant le plus de voix (présidentielles, législatives...)

Représentation politique : dans une démocratie représentative, le peuple vote pour élire des représentants (des élus). Il délègue ainsi son pouvoir politique.

Partis politiques : organisations ayant pour but de conquérir le pouvoir politique.

Société civile organisée : ensemble des organisations volontaires se mobilisant pour des valeurs et /ou des intérêts communs. Ce sont des organisations autres que les partis politiques ayant pour but d'influencer, coopérer ou s'opposer au pouvoir politique (associations, syndicats...).

Elle peut être considérée comme un contre-pouvoir.

Médias : moyens de diffusion d'une information, de communication par différents supports : le numérique, le papier...Ils sont parfois qualifiés de 4 ème pouvoir car ils influent le pouvoir politique.

 

Notions complémentaires

Contre-pouvoir : Pouvoir s'organisant face à une autorité établie.

Institutions nationales /locales : État central, Région, Département, Communauté de communes, commune.

État : Autorité politique souveraine, civile, militaire ou éventuellement religieuse, considérée comme une personne juridique et morale, à laquelle est soumise un groupement humain, vivant sur un territoire donné.

Nation : Groupe humain, généralement assez vaste, dont les membres sont liés par des affinités tenant à un ensemble d'éléments communs ethniques, sociaux (langue, religion, etc.) et subjectifs (traditions historiques, culturelles, etc.) dont la cohérence repose sur une aspiration à former ou à maintenir une communauté.

 

L'Etat-nation est un domaine dans lequel les frontières culturelles se confondent aux frontières politiques. L'idéal de l'Etat-nation est que l'Etat incorpore les personnes d'un même socle ethnique et culturel.

Mais dans d'autres sociétés, l'État ne reflète aucune appartenance nationale. Enfin, les nations sans État sont des communautés humaines qui, quoique possédant des caractéristiques culturelles ou identitaires associées habituellement à une nation, ne disposent pas d'un État propre.

Êtes-vous plutôt de droite ou de gauche ? Faites le test !